Meq_14SEP2
Mèq festival • J1
Mèq festival • J1

pedago  dossier pédagogique   press dossier de presse


Mèq festival • J1

Festival  international d’art numérique performatif de hTh

 
LE 14 SEPTEMBRE À PARTIR DE 20h30
 

GloboPerformance3  Field

de Martin Messier

production 14 lieux

(entrée libre)

Le projet Field part du principe qu’il est possible de capter et créer des sons à l’aide des champs électromagnétiques omniprésents dans notre environnement. Ces signaux électriques résiduels, imperceptibles pour l’œil et l’oreille, sont cueillis à l’aide de microphones à transducteurs électromagnétiques, et deviennent les générateurs de la performance. Sur scène, Martin Messier interagit avec des panneaux à connexions multiples (patch) dont les entrées/sorties se relient une à une. Par un mouvement continu de branchements et débranchements, dont les possibilités pourraient être infinies, la composition sonore et lumineuse émerge. Avec Field, Messier rend ainsi matériels ces flux autrement inaudibles et invisibles.

 

GloboConcert2  HD

de Atom™

(entrée libre)

Uwe Schmidt (Atom™) a présenté au cours de sa carrière prolifique d’innombrables projets et de concepts musicaux. Fasciné par l’avant-garde comme par la culture populaire, il mêle dans ses productions musique classique, jazz, musique latine, mais aussi électro-dance et machines. HD est un spectacle audiovisuel semi-improvisé. Une seule machine contrôle les images et le son, joués, transformés et réorganisés en temps réel. Tandis que les sons envoient des données vidéos, leur altération modifie les visuels, produisant chaque fois un spectacle différent.

 

GloboDJset  Caballito

(entrée libre)

Caballito est né à Grenade, en 2010, quand Bigote (moustache) et Grita se sont retrouvés. Cela faisait un bon moment qu’ils écoutaient des rythmes traditionnels latino-américains et découvraient la Cumbia numérique, un nouveau style tropical en train d’émerger partout dans le monde. Quand Grita et Bigote sont sur scène, ils sont accompagnés par un collage d’images bruyantes, aux couleurs saturés et d’une déco « re-folklorée ». Ces mecs-là sont reliés par la passion de la basse et de l’image… un voyage puissant et déluré.

 en partenariat avec :
ISILAB
avec le soutien de :
encac          Kaliop     banquepopulaireWEB     mediafo