MauditJ
MAUDIT JODOROWSKY
MAUDIT JODOROWSKY

pedago  dossier pédagogique   press dossier de presse


MAUDIT JODOROWSKY

 

Un rendez-vous autour du travail d’Alejandro Jodorowsky

ATTENTION : Alejandro Jodorowsky ne pourra finalement pas se déplacer à Montpellier en raison de son besoin de repos suite à de nombreux déplacements à l'étranger. Il regrette de devoir renoncer à sa venue dans le cadre de cet évènement.

 

Qui l’eût cru ? Encore aujourd’hui on continue d’appeler maudits des êtres humains capables d’actions incroyablement belles : des poètes visionnaires, des penseurs qui illuminent des chemins obscurs, des artistes qui enrichissent notre rendez-vous quotidien avec ce que l’on nomme réalité. S’inscrivant dans cette longue tradition, pleine de noms illustres – Lautréamont, Rimbaud, Baudelaire, Artaud…. – le maître Alejandro Jodorowsky y occupe une place bien méritée. Le cycle Maudit Jodorowsky est, notamment, une opportunité difficilement répétable pour revoir (ou découvrir) et frémir encore devant des films tels que La Montagne sacrée ou El Topo, qui bien qu’ayant déjà un long parcours, sont aujourd’hui encore novateurs.


Focus sur le cinéma de Jodorowsky en partenariat avec le cinéma Diagonal et en présence de l’auteur au Diagonal

 

La Montagne sacrée

présenté par Alejandro Jodorowsky le 22 mars à 20h

La Danza de la realidad suivi de Poesía Sin Fin

deux films autobiographiques présentés par Alejandro Jodorowsky le 23 mars à 20h

et aussi :

El topo 

date et horaire à déterminer

Santa sangre

date et horaire à déterminer


Journée d’études interdisciplinaire Université Paul-Valéry - RIRRA 21 & hTh

Alejandro Jodorowsky : hybridité/circulation artistique

Alejandro Jodorowsky, artiste franco-chilien, est l’auteur d’une œuvre abondante et protéiforme qui conjugue diverses pratiques créatives. Jamais cloisonnées dans un registre ou sur un support déterminé à l’avance, les créations de Jodorowsky interrogent les relations entre les arts. Ce sont précisément ces processus de circulation artistique qu’il s’agira d’explorer, pour mettre au jour les relations d’intermédialité, les jeux d’hybridation et d’influences esthétiques qui traversent l’œuvre plurielle de Jodorowsky – ou comment divers « actes » artistiques, selon un terme propre à l’auteur, se rencontrent, se confrontent, dialoguent au sein de chaque œuvre, interrogeant sans cesse les possibles de l’art.

 

En collaboration avec les équipes de RIRRA 21 :

• Programme Transmédialités-Transfictionnalités (Jean-Christophe Valtat) • Programme Actualité esthétique du cinéma et de l’Audiovisuel (Fabien Meynier, Yoann Hervey, Céline Saturnino, Julie Savelli) • Programme Pratiques plastiques contemporaines et contre-culture (Thierry Serdane, Eric Villagordo)

le 23 mars, lieu à déterminer


 

Je suis là dans ce corps

Laboratoire dirigé par Oscar Gómez Mata

À partir de l’univers développé par Alejandro Jodorowski, réaliser un travail sur la conscience, sur le ici et maintenant. Récupérer la vision interne. L’art détient la vérité. La vérité est en nous, il faut creuser vers l’intérieur et c’est là qu’on trouve tout. Utiliser la métaphore comme outil de travail pour enseigner à notre inconscient à se mettre en relation avec la réalité. De quelle manière un acte métaphorique et poétique peut-il nous transformer ? Metteur en scène et comédien, mais aussi auteur et scénographe, Oscar Gómez Mata débute ses activités théâtrales en Espagne. Il crée à Genève en 1997 la Compagnie L’Alakran. Il intervient également en tant que formateur et pédagogue, notamment, à l’école Serge Martin, dans le cadre des Chantiers nomades, ainsi que pour le Master en pratique scénique et culture visuelle à l’Université de Alcalá (Madrid) et à la Manufacture – Haute École de théâtre de Suisse romande (HETSR).

Public : professionnels du spectacle vivant et étudiants en arts du spectacle. Prise en charge AFDAS possible, pour les non bénéficiaires : nous contacter.

du 22 au 30 mars de 10h à 17h