ANTOINE
ANTOINE ET CLÉOPÂTRE
ANTOINE ET CLÉOPÂTRE

pedago  dossier pédagogique   press dossier de presse

de Tiago Rodrigues

Tiago Rodrigues, nouveau directeur du Théâtre National de Lisbonne Dona Maria II, est un jeune artiste qui a souvent collaboré avec tg Stan et Rabih Mroué.

Il écrit et dirige ici les danseurs-comédiens Vítor Roriz et Sofia Dias pour une adaptation d’Antoine et Cléopâtre libérée des dangers du théâtre conventionnel, et nous livre une recherche complètement habitée : les mots prennent réellement corps, l’écho de Shakespeare résonne, l’esprit d’Antoine et celui de Cléopâtre règnent…

Dites l’un de leur nom, l’autre suit immédiatement. Notre mémoire ne peut les évoquer l’un sans l’autre. Plutarque écrit qu’à partir d’eux, l’amour est devenu la capacité de voir le monde à travers la sensibilité d’une âme étrangère.

Ils mêlent l’amour et la politique et inventent une politique de l’amour. Ils sont une histoire d’amour historique. Ils sont une romance basée sur des faits réels fréquemment romancés.

Dans ce spectacle Sofia Dias et Vítor Roriz (chorégraphes et danseurs) sont et ne sont pas Antoine et Cléopâtre. Ils sont Antoine qui voit le monde à travers les yeux de Cléopâtre. Et vice versa. Toujours, vice versa. Vice versa, comme une règle de l’amour. Vice versa, comme une règle du théâtre. Ce spectacle consiste à voir le monde à travers la sensibilité des âmes étrangères d’Antoine et Cléopâtre.

« Cet Antoine et Cléopâtre n’est pas la pièce de William Shakespeare. C’est une pièce originale que nous avons créée en mémoire à la tragédie de Shakespeare, qui elle-même tirait ses fondements du portrait que Plutarque avait fait de Marc Antoine dans Vies Parallèles, lui-même héritier de divers écrits et récits de tradition orale (Plutarque va jusqu’à citer son propre arrière-grand-père dans le chapitre sur Marc Antoine). Nous assumons ces héritages et bien d’autres encore, moins anciens mais tout aussi monumentaux, tel que le film marathon réalisé en 1963 par Mankiewicz avec le couple Taylor Burton, dont nous avons utilisé quelques fragments musicaux, ainsi que tout l’attirail généré par l’aura de fascination que la romance d’Antoine et Cléopâtre suscite encore chez les historiens, les auteurs de fiction et le public.

A la frontière ambigüe entre le plagiat et la citation, qui aurait tellement plu à Shakespeare (nous utilisons plusieurs vers de la tragédie, empruntés à la traduction de Jean-Michel Déprats dans la version française, publiée aux éditions Gallimard), nous acceptons à notre tour que ce phénomène de transmission d’un épisode historique et littéraire soit frappé par l’érosion. L’érosion du temps et du langage qui condamne la mémoire à l’incomplétude et, pour cela même, ouvre la porte à notre contribution personnelle. Si nous savions tout, nous n’en saurions que trop, et il n’y aurait pas d’urgence à faire ce spectacle. »

Tiago Rodrigues


audiodescription

Vendredi 25 mars la représentation est accessible aux personnes déficientes visuelles grâce à une audiodescription réalisée dans le cadre d’un partenariat avec le Département Arts du spectacle de l’Université Paul-Valéry et la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France Languedoc Roussillon.

Avec le soutien de la Caisse d’Épargne Languedoc-Roussillon.


Pour les petits humains !

Vendredi 25 mars à 20h : pendant que vous assistez à la représentation de Antoine et Cléopâtre, confiez-nous vos enfants (de 5 à 11 ans) pour un atelier créatif et ludique sur place.

Tarif : un enfant 10€, à partir du deuxième 5€

Inscriptions et renseignements au 04 67 99 25 00.

Cet atelier est proposé et encadré par Môm’art Factory.

Lien : Momart Factory


Texte : Tiago Rodrigues, avec des citations d’Antoine et Cléopâtre de William Shakespeare (traduction de Jean-Michel Déprats)
traduit du portugais par Thomas Resendes avec le soutien de la Maison Antoine Vitez, Centre international de la traduction théâtrale
Mise en scène : Tiago Rodrigues
Interprétation : Sofia Dias et Vítor Roriz
Scénographie : Ângela Rocha
Costumes : Ângela Rocha et Magda Bizarro
Musique : extraits de la bande originale du film «Cléopâtre» (1963), composée par Alex North
Création lumière : Nuno Meira
Collaboration artistique : Maria João Serrão et Thomas Walgrave
Production : Teatro Nacional D. Maria II (après une création originale de la compagnie Mundo Perfeito)
Co-production : Centro Cultural de Belém (PT), Centro Cultural Vila Flôr (PT) et Temps d’Images (PT)
Spectacle créé avec le soutien du Governo de Portugal | DGArtes
Résidence artistique : Teatro do Campo Alegre (PT), Teatro Nacional São João (PT) et Alkantara (PT)
Soutien : Museu de Marinha (PT)
Mundo Perfeito est une compagnie résidant à Alkantara (Portugal) et associée à O Espaço do Tempo.
 
Nouveau : ce spectacle sera joué en français

Rencontre avec Tiago Rodrigues le 22 mars à l'issue de la représentation
Rencontre avec l’équipe artistique le 23 mars à l’issue de la représentation

Lire la suite