Actoral_Def
ACTORAL

ACTORAL

pedago  dossier pédagogique   press dossier de presse

A l'invitation de Rodrigo García, le Festival Marseillais « actoral » fait escale à Montpellier. Fondé sur les écritures contemporaines qu'il interroge dans tous les domaines artistiques, le festival, dirigé par Hubert Colas, provoque des rencontres inédites et surprenantes entre des auteurs, des metteurs en scène, des chorégraphes, des acteurs, français ou internationaux, emblématiques et émergents ; au travers d'une programmation de lectures, de performances, de mises en espace, de spectacles et de concerts.


14 / 01 à 19h30

à hTh (Grammont) durée 30min

lecture performée

Lecture performée

Thomas Clerc

Thomas Clerc Actoral 2016

entrée libre sur réservation

Je suis écrivain. J’ai publié mon premier livre, Maurice Sachs le désœuvré, en 2005, aux éditions Allia. Depuis 2007, je publie dans la collection L’Arbalète, Gallimard : Paris, musée du XXIe siècle, Le 10e arrondissement, une déambulation dans le quartier de Paris que j’habite ; un recueil de dix-huit nouvelles, L’homme qui tua Roland Barthes, qui a obtenu le prix de l’Académie Française de la nouvelle ; en 2013, Intérieur, une description intégrale de mon appartement. J’ai aussi fait paraître Nouit, une fiction à partir d’une photo de Jeff Wall et divers textes en relation avec des architectes ou des artistes. J’ai édité le cours de Roland Barthes au Collège de France Le Neutre (Seuil/IMEC) et les Œuvres de Guillaume Dustan chez POL. Je suis maître de conférences en littérature française contemporaine à l’Université de Nanterre. J’effectue aussi des performances. Je m’appelle Thomas Clerc.


14 et 15 / 01 à 20h30

à hTh (Grammont) durée 1h05

spectacle

Sad Sam Lucky

Matija Ferlin

Matija Ferlin Sad Sam Lucky Actoral 2016

BILLETERIE NEGacheter un billet

Matija Ferlin, jeune danseur, chorégraphe et vidéaste croate, combine dans son travail une approche conceptuelle et une physicalité radicale, une rigueur formelle et un intérêt assumé pour le romantisme. En 2004, il commence la création des épisodes d’une série baptisée Sad Sam ce qui, en croate, veut dire: « Maintenant je suis », mais dont il aime qu’en anglais elle signifie : « Triste Sam ». Dans l’épisode présenté ici, Sad Sam Lucky, Matija Ferlin prend comme inspiration, et comme inépuisable terrain de jeu, l’auteur avant-gardiste Srečko Kosovel (en croate « Srečko » signifie aussi « heureux », « lucky »). Ce poète slovène du début du XXe siècle est célèbre pour son ce œuvre avant-gardiste et ironique autant que pour son destin tragique (Kosovel est mort à l’âge de 22 ans et fut souvent comparé à Rimbaud). Mêlant parole, musique et mouvement, ce solo mélancolique et turbulent cultive l’ambiguïté des signes et joue sur les oppositions entre le corps et l’esprit, l’individu et l’histoire. Ce jeune artiste y cherche l’ici et maintenant entre les fantômes du passé et les promesses d’avenir.

Spectacle en anglais surtitré en français
Sad Sam Lucky Chorégraphie et interprétation : Matija Ferlin
Dramaturgie : Goran Ferčec
Texte : Srečko Kosovel, Matija Ferlin
Traduction : Katja Kosi, Daniela Bilič Rojnič
Musique : Luka Prinčič
Scénographie : Mauricio Ferlin
Lumières : Saša Fistrič
Costume : Matija Ferlin
Production : Emanat
Coproduction : Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis, Centre National de la Danse, Zagreb Dance Center (Croatie)
Avec le soutien de : Bunker - The Old Power Station, Elektro Ljubljana (Ljubljana, Slovénie), Dance and Nonverbal Theater Festival San Vincenti (Croatie), Ministère de l’Education, des Sciences, de la Culture et du Sport de la République de Slovénie, Municipalité de Ljubljana (Slovénie), Municipalité de Pula (Croatie)

14 et 15 / 01 à 22h

à hTh (Grammont) durée 45min

musique

La Jamésie

Geneviève & Matthieu

la jamésie

BILLETERIE NEGacheter un billet

Dans leur exploration des allégories du paysage boréal, faisant parfois appel aux prédictions de la science-fiction, le duo Geneviève & Matthieu produit un corpus diversifié « d’accessoires » sculpturaux qui nous emmène sur un territoire alliant poésie noire, performances absurdes, ambiances cinématographiques et musique éclatée. La Jamésie, c’est vrai. Située dans la région Nord-du-Québec, la Jamésie, aussi appelée territoire de la Baie-James, est habitée par des Cris et des Jamésiens. C’est l’une des dernières régions vierges du monde. La Jamésie, c’est aussi un concept, une métaphore de notre espace mental. Notre Plan Nord. Artistiquement seuls dans l’atelier. Ouvrir la porte. Libres. Vivre avec les animaux, les tordus, les exclus. Vivre avec les artistes, les sauvages. Personnelle et politique, cette œuvre interdisciplinaire porte à la fois un regard critique sur le milieu de l’art et évoque les luttes récentes menées par les Autochtones. Geneviève & Matthieu créent depuis la fin des années 1990 un univers strident dans lequel happening musical et installation performative s’entrechoquent avec désinvolture. Inspiré de l’art et la vie, le duo évolue dans un cul-de-sac artistique en tentant de repousser constamment les limites du médium.

Geneviève & Matthieu remercient le Conseil des arts et des lettres du Québec, la Conférence régionale des élus et le Conseil des Arts du Canada de leurs appuis financiers.

15 / 01 à 19h30

à hTh (Grammont) durée 45min

lecture

Passage à l’ennemie

éd. Fiction & Cie, Points Seuil

Lydie Salvayre

PASSAGE A L'ENNEMIE

entrée libre sur réservation

Née d’un père andalou et d’une mère catalane, réfugiés en France en 1939, Lydie Salvayre passe son enfance à Auterive, près de Toulouse. Après une Licence de Lettres modernes, elle fait des études de médecine puis de psychiatrie à Toulouse, devient pédopsychiatre, et travaille comme Médecin Directeur du CMPP de Bagnolet pendant 15 ans. Elle est l’auteur de douze romans traduits en une vingtaine de langues dont certains ont fait l’objet d’adaptations théâtrales. Son roman, La Déclaration, est salué par le Prix Hermès du 1er roman.La Compagnie des spectres reçoit le Prix Novembre (aujourd’hui Prix Décembre), BW le Prix François Billetdoux et Pas Pleurer le Prix Goncourt 2014.


19 / 01 à 19h30

à hTh (Grammont) durée environ 40min

lecture

Caméra

éd. P.O.L

Édith Azam

camera

entrée libre sur réservation

« Édith Azam, rien à signaler. Se fout de sa biographie. Rêve actuellement de voir pousser une fleur. A mangé du poulet aujourd’hui à 13h47, et cru, histoire d’avoir quelque chose à raconter à la fin de la journée. Cette après-midi se rendra à la poste, fera approximativement 3279 pas et traversera 12 feux rouges en marchant sur des clous. Et voilà. » Édith Azam


19 / 01 à 20h30

à hTh (Grammont) durée 30min

performance

Ode to the Attempt (a solo for meself)

Jan Martens

jan martens ode to the attempt

BILLETERIE NEGacheter un billet

Ode to the Attempt est un solo que le jeune chorégraphe belge Jan Martens a créé pour lui-même. Cette pièce est pour Martens un espace où il peut s’ébattre librement. Le résultat est une sorte d’autoportrait/collage où se mêlent une chorégraphie épurée, une multiplicité de choix, et sa propre façon de vivre et de travailler. Authenticité/manipulation, décontraction/perfectionnisme, allégresse/mélancolie forment les extrêmes entre lesquels Martens évolue. Il nous donne à voir, de l’intérieur, et avec beaucoup d’humour, comment il vit et travaille. Il est là devant nous, en toute simplicité, et nous invite à regarder ce qui se passe dans sa tête… et dans son ordinateur.

« Je voulais revenir à l’essentiel. Pourquoi aimons-nous danser ? La façon la plus simple de monter un spectacle de danse, c’est de mettre une chanson et de danser dessus. Dans ce solo, en me chargeant moi-même en direct des lumières et de la musique, j’ai plus de possibilités de jouer avec les temps, avec l’ordre des scènes, je peux même en ajouter ou en couper. Chaque soir, le spectacle est donc unique. Il y a une communication constante avec le public, et je cherche toujours à rapprocher mes besoins de ceux des spectateurs. » JM

Conception et interprétation : Jan Martens
Production : GRIP vzw
Remerciements à : Jeroen Bosch, Kristin De Groot, Michel Spang, Joris Van Oosterwijk, Fondationn Jheronimus Bosch 500 (Pays-Bas), Ville de Bassano del Grappa (Italie), Festival Dance Umbrella (Londres), La Briqueterie – Centre de Développement Chorégraphique du Val de Marne, Festival D.ID Dance Identity (Vienne), Festival Cement (Pays-Bas), Fondation Dansateliers (Rotterdam)
Avec le soutien de : Performing Arts Fund (Pays-Bas)
Jan Martens a été artiste en résidence au Tanzhaus nrw (Düsseldorf), à ICKamsterdam et au Dans Brabant (Pays-Bas). Diffusion Internationale : Line Rousseau/Apropic

19 / 01 à 21h30

à hTh (Grammont) durée environ 50min

mise en espace

Grinshorn & Wespenmaler

Marlène Saldana et Jonathan Drillet

JONATHAN_DRILLET_et_MARLENE_SALDANA©Mezli_Vega_Osorno_light

BILLETERIE NEGacheter un billet

« Jörg Haider, le leader bronzé de l’extrême droite autrichienne, trouva la mort en sortant d’un club gay, ivre au volant de sa Volkswagen Phaeton, du nom de ce fils d’Hélios mort foudroyé pour avoir perdu le contrôle du char solaire de son père et avoir manqué d’embraser le monde, pliant ainsi devant le fatum, cette loi immuable, suprême, qui règle d’avance l’enchaînement des événements de l’existence. Dans Grinshorn und Wespenmaler, 33 heimatdramen, Margret Kreidl rend un vibrant hommage à l’Autriche d’Haider. La dédiabolisation et la progression des partis europhobes et anti-immigrés ayant le vent en poupe, nous vibrerons avec elle au son de coprolalies aussi bien biterroises qu’européennes, chantées de Montpellier jusqu’en Styrie*. » J. Drillet, M. Saldana

« Grinshorn et Wespenmaler, interprété par des créatures à poil et à plumes, Jonathan Drillet, survolté, et Marlène Saldana, en vache couronnée, met en scène Jörg Haider, ce leader d’extrême droite (…) qui estimait que “les SS n’étaient pas tous mauvais”. Quand il ne poussait pas la chansonnette folklorique, Haider consentait à accueillir les réfugiés, mais à part, pour qu’ils ne risquent pas de contaminer le vaillant peuple carinthien. Grinshorn et Wespenmaler nous diront cela d’une seule voix rigolarde, celle d’un acteur blanc grimé en noir, très au fait de la politique locale. » Jean-Louis Perrier, Mouvement, 10 / 2015.

*Land autrichien
d’après Grinshorn und Wespenmaler, 33 heimatdramen de Margret Kreidl
Avec : Jean-Philippe Valour, Christophe Ives, Marlène Saldana et Jonathan Drillet. Film réalisé par Gaël Link assisté de Violette Stehli avec Angèle Micaux et Christophe Ives.
Le texte de Margret Kreidl est traduit par Nathalie Quintane.
Les autres textes sont de Marlène Saldana et Jonathan Drillet.
Créé pour le Festival actoral 2015 (Marseille).
Production : The Upsbd / actoral, en partenariat avec la Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône.
Merci au Garage Sampaix (Paris), à Sophie Perez, Xavier Boussiron, Julie Pagnier, Nathalie Quintane, Jeanne Balibar, au Bureau Cassiopée, à Trans Azur Spectacles, à Attila the Stockbroker’s Barnstormer et à toute l’équipe du Festival actoral.

20 / 01 à 18h

au Cinéma Diagonal durée 1h20

film

Before we go

Jorge León

avant-première

before we go jorge leon

tarif Cinéma Diagonal

 

Bruxelles. Opéra de la Monnaie. Six personnes participent à une expérience unique où se mêlent danse, musique et silence. Meg Stuart, Benoît Lachambre et Simone Aughterlony, danseurs et chorégraphes, rencontrent Lidia, Michel et Noël, trois personnes en fin de vie. D’une façon inattendue, physique et lyrique, Before we go lève le voile sur un sujet encore tabou, la fin de vie, en convoquant tous les arts au sein d’un véritable hommage rendu à la vie et à la fragilité humaine. Before we go a reçu de nombreux prix, dont le Prix du meilleur documentaire SACD/SCAM 2014.

Projection suivie d’un échange avec le réalisateur.

Montage : Marie-Hélène Mora.
Production : Dérives, Present Perfect, Centre de l’Audiovisuel à Bruxelles, Radio Télévision Belge Francophone, Les Films du Fleuve (Belgique), Pillarbox - a division of New Impact (Belgique).
Avec le soutien de : Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de Voo, Tax Shelter du Gouvernement Fédéral Belge, Cinéfinance Tax Shelter (Belgique), Monnaie de Munt – Opéra National de Belgique (Bruxelles), Topaz (Belgique), Delta Lloyd (Pays-Bas), Ville de Bruxelles.
En partenariat avec Films de Force Majeure.

20 / 01 à 21h

à La Panacée

lectures

Elle regarde passer les gens

Anne-James Chaton

durée environ 20min
ANNE-JAMES_CHATON©andy_moor_light

entrée libre sur réservation

Anne-James Chaton publie plusieurs recueils aux éditions Al Dante et rejoint le label allemand Raster-Noton en 2011 avec Événements 09 puis Décade, publié en 2012. Son écriture poétique se développe en collaboration avec d’autres artistes de la scène, du rock à la musique électronique, du théâtre à la danse. Il lit pour actoral Montpellier son tout dernier recueil publié le 7 janvier 2016 aux Editions Verticales.

Cette valise n’est pas la mienne

Rogelio Orizondo / mise en espace Daniel Romero

durée environ 50min
Cette valise_2©Daniel Romero

entrée libre sur réservation

Cette valise n’est pas la mienne, texte du jeune dramaturge cubain Rogelio Orizondo, met en scène un agent secret qui mène une enquête sur une dénommée Suzy Cow, enquête qui dessine par l’absurde les travers de la société cubaine et la logique non moins absurde de nos sociétés occidentales et de leurs aspirations.

en partenariat avec la librairie Sauramps
Traduction Christilla Vasserot
avec Victor Assié et Sarah Casanova

21 / 01 à 19h30 et 22 / 01 à 21h

à hTh (Grammont) durée 1h

spectacle

We don’t speak to be understood

Pieter Ampe & Benjamin Verdonck

première française

WE_DONT_SPEAK_TO_BE_UNDERSTOOD_©Phile Deprez_light

BILLETERIE NEGacheter un billet

Pieter Ampe et Benjamin Verdonck se mesurent, dans cette pièce farfelue, aux Quatre Saisons de Vivaldi. Sur scène, les saisons passent, mais pas toujours comme il le faudrait. Quel impact ces circonstances en perpétuel changement ont-elles sur eux ? Y résistent-ils ou demeurent-ils le jouet d’un chaos sans cesse grandissant ? Verdonck et Ampe sont machiniste et objet passif, chanteur et danseur de ce spectacle visuel et ingénieux… dont l’épilogue interminable ne manquera pas de surprendre. Les deux performers ont en commun un style physique brut et une prédilection pour le slapstick, à la manière de Buster Keaton. Ampe est danseur et chorégraphe, Verdonck est plasticien et artiste de théâtre. Ampe, Verdonck, Vivaldi : une rencontre improbable et drôle.

De et avec : Pieter Ampe, Benjamin Verdonck, Iwan Van Vlierberghe, Korneel Coessens, Louise Crabbé, Peter Seynaeve.
Production : CAMPO, KVS & Toneelhuis.
Coproduction : BIT Teatergarasjen (Bergen, NO), La Bâtie - Festival de Genève.
Producteur exécutif : CAMPO. En 2013 - 2016, le KVS et Toneelhuis soutiennent le parcours artistique de Benjamin Verdonck.

21 / 01 à 21h et 22 / 01 à 22h30

à hTh (Grammont) durée 1h15

spectacle

Wellness

Florentina Holzinger & Vincent Riebeek

première française

WELLNESS-©philedeprez6978_light

BILLETERIE NEGacheter un billet

Quel est le but ultime de la philosophie du bien-être ? Atteindre la parfaite symbiose entre un corps sain et un esprit sain ? Dans Wellness, les limites physiques et l’expérimentation de toutes sortes de méthodes de bien-être sont explorées et traduites en performances scéniques. Florentina, Vincent et leurs performeurs cherchent comment être au meilleur de soi-même. Chacun fixe ses propres objectifs. Il y a ceux qui sont purement physico-esthétiques : avoir l’air parfait, avec des muscles aux bons endroits ; un idéal pour lequel les gens se soumettent volontairement à des sessions de musculation quasi militaires. Puis viennent les approches philosophiques et holistiques, telles qu’utilisées par le yoga ou certaines psychothérapies, qui doivent permettre d’atteindre la plénitude. Une des principales sources d’inspiration pour ce spectacle a été l’univers des concours et des reines de beauté. Dans Wellness, il ne s’agit pas de s’approcher de l’ordinaire reine de concours, mais bien d’être Miss Univers. Il en est de même pour les hommes. Ainsi, bien que de façon différente, l’univers des drag queens a également donné du matériau à cette création. Un culte du beau, qui ne manque ni de sensualité, ni de provocation.

Ce spectacle est déconseillé aux moins de 16 ans
 
Avec : Christian Bakalov, Renée Copraij, Florentina Holzinger, Andrius Mulokas et Vincent Riebeek.
Production : CAMPO. Coproduction : FFT (Düsseldorf), Theater Im Pumpenhaus (Münster), Gessnerallee (Zürich), Mousonturm (Frankfort), SPRING Performing Arts Festival (Utrecht) et SPIELART Festival (Munich).
Technique : Korneel Coessens et Anne Meeussen

21 / 01 à 22h30

à hTh (Grammont) durée 50min

musique

Sugarcraft

Concert Electro-Dansant

John Deneuve et Doudouboy

sugarcraft actoral

BILLETERIE NEGacheter un billet

Un concert d’électro techno-punk sucrée et dansante, dans la veine de D.A.F. ou Kas Product, par un duo gentiment barré. Sur scène, deux artistes polymorphes, John Deneuve (plasticienne, performeuse, vidéaste) et Doudouboy (designer, illustrateur et réalisateur de films d’animation) enfilent les costumes les plus improbables et les beats les plus électrisants, pour un show bricolo-rigolo qui affole autant les yeux que les guiboles. Ludique et virtuose, une performance à déguster comme une boisson énergisante, ou plus probablement comme un space-cake...


22 / 01 à 19h30

à hTh (Grammont) durée environ 1h20

musique performance

Analogique / Digital

Anne-James Chaton / Alva Noto

ALVA_NOTO_univrs©dieter_wuschanski_light ©ANNE-JAMES_CHATON_light_2

BILLETERIE NEGacheter un billet

Analogique. Anne-James Chaton lira trois extraits de Vies d’Hommes illustres d’après les écrits d’hommes illustres (Editions Al Dante, 2011), livre mêlant les destinées de grands hommes aux figures de la littérature de Suétone à Flaubert et Jules Verne, en passant par Descartes, Napoléon, Freud… L’écrit prend forme en épousant l’obsession de son sujet, biographe ou portraituré. La partition sonore de l’œuvre redécouvre l’appareillage analogique, les grains de micros, les machines à cassettes.

Digital. En seconde partie Carsten Nicolaï alias Alva Noto rejoindra Anne-James. Les deux artistes se sont rencontrés il y a plus de dix ans et poursuivent ensemble une recherche sur le texte, la voix et la composition électronique. Les rythmes s’accélèrent, les écrits embrassent la mécanique numérique. Ils présenteront deux pièces entrelacées à l’intérieur du set Univrs d’Alva Noto.


22 / 01

après la représentation de Wellness à hTh (Grammont)

dj set

ALVA NOTO

Pour clôturer la dernière soirée d’actoral Montpellier.


Infos

Billetterie

S, ME : Général 15€, Réduit 10€, Jeune 5€

P, PM, M : Général 10€, Réduit 5€, Jeune 5€

L : entrée libre sur réservation, Film : tarifs Cinéma Diagonal, DJ set : entrée libre

*Tarif réduit : spectateurs assistant aux 3 manifestations de la même soirée, spectateurs détenteurs du Pass hTh, CE ou groupes sous réserve d’un minimum de 10 places achetées, enseignants qui mènent une action avec le CDN, personnes non imposables, spectateurs abonnés des théâtres partenaires, professionnels.

Venir à hTh

Navette

 

Dès 18h30, Place de France (Odysseum), rotations toute la soirée.

Après le dernier spectacle : retour Place de l'Europe (Antigone).

Bus

A l’aller : Bus n°9 (jusqu’à 20h seulement)

Lieux des manifestations

Humain trop humain

Domaine de Grammont

La Panacée

14, rue de l’Ecole de Pharmacie

Diagonal Cinémas

5, rue de Verdun

Direction artistique : Hubert Colas / actoral

actoral Montpellier est produit par Humain trop Humain CDN Montpellier

Avec le soutien de Languedoc-Roussillon livre et lecture, Librairie Sauramps

Merci à Cinéma Diagonal et La Panacée

LR2L logo-sauramps-com-externe-2013-OK PANACEE DIAGO